Jeudi 01 Décembre 2022
DOS DE MAYO
tr02ph
 
A Séville, triomphe de Tomás Rufo qui est sorti a hombros au terme d’une corrida compliquée par une mauvaise météo. A Madrid, Uceda Leal a été le plus en vue d’une corrida décevante du Cortijillo…
 
SEVILLA
 
No hay billetes, vent et pluie continuelle, ruedo à la limite du praticable… ou plutôt de l’impraticable ! Six toros de Victoriano del Río bien présentés, les 4 et 6 les plus en vue dans un contexte difficile à cause d’éléments météo défavorables en ce qui concerne la stabilité des appuis. 
 
El Juli : silence et oreille.
 
Andrés Roca Rey : saluts aux deux.
 
Tomás Rufo : oreille et deux oreilles.
 
Dans une tarde désagréable pour toreros et public, mais qui est tout de même allée à son terme, c’est le jeune Tomás Rufo qui s’en est le mieux sorti, ouvrant la Porte du Prince après une ultime faena de deux oreilles qui a confirmé ses bonnes conditions en ce haut lieu du toreo… 
 
sev02h
 
De bon augure pour la suite de sa temporada qui chez nous passera notamment par Nîmes, Istres, Mont de Marsan (où il devait prendre l’alternative l’an dernier), Bayonne et Dax…
 
tr02h
 
En outre, prestations méritoires du Juli qui a coupé une oreille du bon cuarto et de Roca Rey qui a étalé son entrega face à deux adversaires loin d’être à la hauteur de ses ambitions.
 
(Photos : Maestranza)
 
MADRID
 
Corrida goyesque, un quart d’arène. Six El Cortillijo, plus un sobrero (2bis sortant au second d’Uceda), donnant la plupart un jeu décevant.
 
Uceda Leal : vuelta et saluts.
 
Antonio Ferrera : silence aux deux.
 
Francisco de Manuel : saluts aux deux.
 
ul02h
 
Cette corrida ne connut guère de moments flamboyants, mais on notera la prestation d’Uceda à son premier qui était prévu pour sortir en second avant que l’ordre n’ait été modifié avec l’entrée en lice d’un sobrero. Le Madrilène a exécuté un trasteo alluré qui transmit sur les tendidos au point qu’une pétition prit corps, sans pour cela être suivie d’effet à cause d’une conclusion imparfaite.  Ce qui ne gommera pas pour autant les gestes de classe égrenés lors de cette première faena… 
 
lv02h
 
Pour le reste, Francisco de Manuel venait confirmer son alternative, se montrant appliqué sans pour autant décrocher la timbale. Tarde sans éclat pour Ferrera qui n’a pas trouvé face à lui de quoi donner du relief à ses deux combats…
 
 
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels