Dimanche 29 Mai 2022
TSUNAMI
Mardi, 10 Mai 2022
jl10ph
 
Livres taurins (suite et fin)…
 photo 2
 
Il fallait une sacrée logistique et un certain courage pour attaquer un Everest taurin mythique : la famille Boudin, alias les Pouly.
 
Les différents camps de base étant formés par des équipes aguerries : le club Pouly III du regretté Robert Chay, les Amis du Musée taurin d'Arles (AMTA), les archives familiales (Marie-Paule Balcou), les Amis du Vieil Arles (AVA) ; mais aussi la revue taurine Toros, une bibliographie pléthorique, la liste exhaustive se trouve en fin d'ouvrage.
 
La valeureuse équipe d'escalade se compose d'un premier de cordée Joël Bartolotti (que l'on ne présente plus), le second étant l'ami et banquier de la famille Pouly : Monsieur Alain Fargier.
 
Le sommet fut atteint avec ces mille et une vie de Don Pedro (la face Nord reste occultée) avec succès.
 
La direction de l'expédition est à la charge de l'Union des Bibliophiles Taurins Français (UBTF).
 
A l'envi, livre de chevet ou banque de données sur la vie arlésienne et taurine à travers la saga Pouly 1853-1988.
 
Pierre Pouly, matador du Pays d'Arles – Joël Bartolotti, Alain Fargier format 16x24 200 pages 22 euros éditions UBTF 2022.
 
 pv01h
 
Dans les années 90, l'objectif de l'émission « Face au Toril » (ancêtre de Signes du Toro) filme le matador de toros Patrick Varin en tienta chez Hubert Yonnet ; le titre du reportage « Regalade ». Le Maestro conclut : « Oui, c'est bien, cela serait mieux devant un toro... ».
 
Le maestro lyonnais est né bien loin de l'équateur taurin habituel. L'exigence, l'art et la sensibilité qu'il partage avec certains toreros hexagonaux, permettent de sortir du laconique « Le Torero français est courageux... ».
 
Son alternative le 2/09/1979 à Palavas, par son choix d'impétrant, oscille entre hétérodoxie détonante du Cordobés (parrain) et l'art épuré de Curro Vásquez (témoin), le juge de paix est « Alcotón » de A. Pérez Angoso.
 
Après un prologue conséquent, qui remémore la carrière de Patrick et celle de la torería française de l'époque, Yves Lebas (président de l'école taurine du Pays d'Arles) décline l'ouvrage dans un dialogue questions réponses.
 
En maïeuticien (1) appliqué, Yves permet de découvrir les facettes cachées du Maestro, ses valeurs, sa philosophie, un regard clair sur le monde des toros...
 
Son respect et sa passion du toro sont à jamais « signés » sur son visage ; par un toro de Guardiola.
 
A déguster sans modération.
 
Patrick Varin, Toréer pour être libre – Yves Lebas, Format poche, 214 pages – 15 euros- Éditions Gascogne
 
1) Art d'accoucher les esprits.
 
D'autres ouvrages feront le paseo, ce jour-là.
 
L'habit de lumières (Jacques Durand, Jacques Maigne, réédition)
 
Le dernier prix Hemingway,
 
Torero, le courage et la volonté (Jean-Michel Dussol)
 
Des Dieux, des toros, des hommes, Jacques Lanfranchi.
 
Il est un livre gratuit, non dédicacé, presque trop discret : L'auberge espagnole « 15 ans d'affiche », un point d'orge d'une aventure unique en Arles sur la Tauromachie.
 
photo 4
 
Œuvre d'une pareja de catégorie Catherine et Jean et leur quadrille
 
Merci pour tout…
 
Jacques Lanfranchi « El Kallista »
 
jl10h
 
Mardi 10 mai 2022
 
(Communiqué)
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

al23aff.jpg

nim25aff

vic18haff

ist09aff1

stsev04aff

cer16aff

arl14b_-_aff.jpg