Mercredi 29 Juin 2022
PATRICE
Mardi, 24 Mai 2022
ferm24ph
 
Vestido : Sastrería Fermín… (2)
 
- Est-ce que vous vous souciez des tâches de sang éventuelles qui peuvent se retrouver sur les costumes ?
 
« Le sang part à l'eau. Tout part avec un peu d'eau. De l'eau, de l'eau, plus d'eau ! 
 
Lorsque tu fais un costume, jamais tu ne penses aux tâches de sang. »
 
fer24f
 
- Mais quelquefois, le traje peut aussi bien être considéré comme un costume de super héros que comme un linceul.
 
« Tu ne dois jamais le considérer comme un linceul. Jamais. 
Le torero est un homme avant la corrida, mais il devient quelqu'un d'autre après. 
Tu peux t'en rendre compte juste en leur parlant, et c'est fascinant, ça se ressent réellement. 
 
Beaucoup de choses peuvent se passer en quelques minutes. Il suffit d'une fraction de seconde pour que le toro dévie sa charge. Et le pire peut arriver à ce moment-là. Mais non, il n'est pas question de le voir comme un linceul. 
 
Même s'il est possible que ça nous passe par la tête, on ne doit pas se dire que l'on habille un cadavre. »
 
ferm24p
 
- Quel est votre avis à propos des campagnes de grands designers avec le monde de la tauromachie ? Il n'y a pas si longtemps, Armani a créé un goyesco pour Cayetano Rivera Ordóñez…
 
« Tous les grands designers de haute couture essaient d'en tirer profit parce que la corrida représente beaucoup de gens, et d'argent. 
 
Dans ce business, tu ne peux pas te reposer sur tes lauriers. Mais ça n'a rien à voir avec le monde de la mode. 
 
On ne peut pas comparer ça à Gaultier ou Chanel. 
 
Ces gens ne savent pas embellir les poitrines comme nous, et il est impossible pour eux de broder correctement. 
 
Les brodeurs existent encore grâce à la tauromachie, il faut savoir que les militaires ne brodent plus de nos jours, et les prêtres ne portent plus que des chasubles faites d'une seule pièce de tissu - c'était un peu comme une nappe, pour dire vrai. 
 
La plupart des échanges avec le monde de la tauromachie n'existent plus aujourd'hui, c'est donc logique que les tentatives d'intrusion de la part des designers aient toutes échoué. 
 
C'est un monde secret. Pour le comprendre, il faut le vivre. » 
 
fer10zg
 
- Qui dicte les dernières nouveautés qu'il faut porter ? Les toreros les plus célèbres ?
 
« Oui. Et ceux qui triomphent dans les corridas en début de saison. 
 
Lorsqu'un torero a du succès en portant une certaine couleur, les autres le remarquent. 
 
Dans ce monde-là, contrairement à ce que l'on voit dans le reste de la société, le rôle du père (comprendre, le « maître ») est respecté. »
 
ferm24cast
Aperçu d'un costume pour Sébastien Castella
 
- Mais certains clients peuvent venir vous voir avec leurs propres idées…
 
« Bien sûr. Mais quand je parle avec eux, je me rends compte qu'ils sont juste en train de fantasmer. 
 
Ils me demandent ce qu'ils veulent, j'écoute ce qu'ils ont à dire, puis je dois leur expliquer que ce qu'ils ont en tête ne marche pas avec tout le monde. 
 
Ceci dit, l'idée de l'uniforme me terrifie, parce que le monde de la tauromachie est à l'opposé de ça ; il est très coloré. 
 
Parfois il m'arrive de m'énerver et de dire non à leurs suggestions. 
 
Un ruban dans les cheveux ? Non, je ne pense pas que ça t'irait. 
 
Une paterne dans la broderie qui ne me plaît pas ? Je ne la ferai pas. Il arrive même que l'on se dispute, mais on finit la plupart du temps par se reparler dès qu'ils reviennent au magasin. »
 
ferm24tal
Détails d'un costume pour Talavante
 
Patrice Quiot (A suivre...)
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 

stsev04aff

cer16aff

bay20aff

arl14b_-_aff.jpg