Mercredi 01 Février 2023
NÎMES
Samedi, 04 Juin 2022
arr04ph
 
Triomphe d’Andrés Roca Rey qui est sorti a hombros par la Porte des Consuls après avoir coupé trois oreilles…
 
Temps chaud, lourd, avec trois gouttelettes vers la fin. Arènes quasiment pleines. 12.000 aficionados à l’intérieur et dehors, une cinquantaine d’antis vociférant… mobilisant le double de forces de l’ordre ! Cherchez l’erreur...
 
nim04h1
 
Six toros de García Jiménez inégaux de forces et de jeu.
 
manz04h
Manzanares : silence aux deux.
 
arr04h
Andrés Roca Rey : oreille puis deux oreilles.
 
am04h
Alejandro Marcos : silence aux deux.
 
Face à un lot des frères García Jiménez qui n’a pas offert des chances égales aux trois membres de la terna, le Péruvien s’est taillé la part du lion, sortant pour la première fois par la Grande Porte de Nîmes.
 
Il faut dire que ça partait plutôt mal, avec des forces limitées pour des toros qui enlevaient de fait pas mal d’émotion à leur combat. Mais les choses se sont un peu arrangées lorsque Roca Rey a sorti les gens de leur torpeur au troisième, et encore plus avec le quinto qui laissa ses deux oreilles dans la bataille. On retiendra chez le Péruvien, qui a été loin d’être le plus mal servi, sa volonté d’enjoliver ses mouvements lors d’une entreprise de séduction qui ce jour a porté ses fruits jusqu’à lui permettre de sortir enfin du bon côté avec le soutien évident d’une grosse partie du conclave.
 
Manzanares dut faire avec un lot de peu d’options. On l’a eu vu bien meilleur, et de loin, alors que ce jour, il a dû se contenter de quelques étincelles au quatrième, éprouvant hélas quelque problème de motricité, qui n’ont jamais pu hélas totalement embraser le cirque, la conclusion s’avérant de surcroît fatale.
 
Alejandro Marcos, venu confirmer son doctorat, n’a pas manqué de volonté, mais ses deux prestations ne laisseront pas toutefois un souvenir impérissable. Sans être un foudre de guerre, l’ultime, âgé de six ans à un mois près, aurait peut-être mérité plus de dominio pour rendre une copie plus aboutie.
 
mdp04h
Rencontre dans le patio avant le paseo : Prélude à la journée dominicale tant attendue. Morante avec Ortega Cano, apoderado d'Álvaro Burdiel…