Vendredi 02 Décembre 2022
BAIE
litri16ph
 
La page de Jacques Durand ... Litri, bonjour tristesse : De Miguel Baez “Litri”, décédé le 18 mai à 91 ans, on a dit qu’il était « le père du tremendisme ». Le « tremendo… » quesaco ? Le solo de José Tomás ?...
 
Le « tremendo » c’est ce qui est énorme, terrible, immense, formidable, grotesque, douloureux etc. et donc on est bien emmerdé pour traduire le mot dans un substantif !
 litri16h
En Espagne, le « tremendisme » apparu en tauromachie avec “Litri”, mais aussi Arruza, à la fin des années quarante, est un mouvement littéraire non doctrinal. Il désigne des romans publiés dès le début des années quarante qui, dans des situations extrêmes, mettaient en scène des personnages hors du commun, souffrants, ballotés par un destin contraire, des assassins, des fous, des prostituées, des idiots etc…
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels