Vendredi 12 Août 2022
PATRICE
Lundi, 27 Juin 2022
at27ph
 
25 juin 1972/25 juin 2022 : Commémoration à Saint-Sever…
 
 Arnaud Tauzin.
 
Est le maire de St Sever.
 
 
 
Lui et son équipe voulaient.
 
Que la commémoration soit grande.
 
 
 
Elle le fut.
 
 
 
Elégante.
 
Humaine.
 
 
 
Belle.
 
Généreuse.
 
 
 
A l’image.
 
Du pays.
 
 
 
A l’image.
 
De la Chalosse.
 
 
 
Beau et vieux pays.
 
D’une France éternelle.
 
 stsev27h
 
Le 26 juin.
 
A l’issue de la dernière corrida.
 
 
 
Assis sur une chaise.
 
Dans les coursives des arènes récemment repeintes.
 
 
 
Arnaud Tauzin.
 
M’accorda un entretien.
 
 
 
Le maire et moi.
 
Parlâmes.
 
 
 
Simplement.
 
En totale franchise.
 
 
 
Comme on l’aurait fait autour d’une table.
 
Et comme l’avait fait une heure avant.
 
 
 
Dans le ruedo humide de la pluie landaise.
 
Un Daniel Luque en rayons de soleil.
 
 
 
En 1972.
 
Arnaud Tauzin.
 
 
 
N’était pas né.
 
Et à St Sever.
 
 
 
Trois géants.
 
Trois figuras.
 
 
 
Jean-Marie Commenay.
 
René Crabos et Henri Capdeville.
 
 
 
Marquaient l’espace
 
Du monde d’alors.
 
 
 
Une vision de la vie.
 
Différente.
 
 
 
De celle.
 
Des vingt-sept qui sautèrent.
 
 
 
Pour effracter.
 
Dans un ordre.
 
 
 
Qu’ils voulaient.
 
Changer.
 
 
 
Pour affirmer.
 
La réalité de la tauromachie française.
 
 
 
Dans une espontaneada.
 
De jeunesse et de passion.
 
 
 
La réaction brutale.
 
A celle-ci.
 
 
 
S’explique peut-être
 
Par le fait que beaucoup.
 
 
 
Considérèrent la chose.
 
Comme une irruption.
 
 
 
Hors des codes.
 
Comme une atteinte au sacré.
 
 st sev27x
 
Les parents d’Arnaud Tauzin.
 
Etaient ce jour-là dans les gradins.
 
 
 
Et le maire d’aujourd’hui.
 
Me dit qu’eux avaient ce jour-là compris le signe.
 
 
 
D’une irréversible.
 
Evolution.
 
 
 
Le drapeau du 25 juin 1972
 
Qui était là cinquante après.
 
 
 
Et la plaque apposée.
 
En souvenir de l’événement.
 
 
 
L’inscrivent.
 
Dans l’Histoire.
 
 
 
La commémoration en piste.
 
Fut magnifique.
 
 
 
Le public debout.
 
Pour une standing ovation.
 
 
 
Et moi, dans les gradins.
 
Les larmes aux yeux.
 
 
 
La fiestita à son issue.
 
Fut grande.
 
 
 
Arnaud, Simon, Marc Antoine.
 
Michel et tous ceux qui étaient là le furent aussi.
 
 
 
Elégante.
 
Humaine.
 
 
 
Belle.
 
Généreuse.
 
 
 
A l’image.
 
Du pays.
 
 
 
A l’image.
 
De la Chalosse.
 
 
 
Beau et vieux pays.
 
D’une France éternelle.
 
 
 
Les 25 et 26 juin 2022.
 
Quatre matadores.
 
 
 
Un novillero.
 
Une partie des cuadrillas et la cuadra de caballos.
 
 
 
Et deux ganaderos français.
 
Jean-Louis Darré et Michel Gallon.
 
 
 
Tous français.
 
Défilèrent en majesté tricolore.
 
 
 
Dans l’arène.
 
Ombragée de platanes.
 
 
 
Pas plus.
 
Mais surtout pas moins.
 
 
 
Aussi.
 
En un mot et en toute affection.
 
 
 
Enhorabuena.
 
Arnaud, Michel, Cédric et tous les autres.
 
 
 
Pour le grand faenón du souvenir.
 
Et cet encanto du cœur.
 
 
 
Que vous avez su donner.
 
Aux fêtes de la Saint Jean 2022.
 
Patrice Quiot
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 

cer16aff.jpg

bay20aff

arl14b_-_aff.jpg