Dimanche 07 Août 2022
SAINTES MARIES DE LA MER
Lundi, 01 Août 2022
dv01f
 
Reseña de la tourada nocturne des Saintes avec Ventura/Hernández par Freddy Porte…
 
A l'occasion de la reprise des arènes Saintoises dont la gestion est à présent confiée à Juan Bautista, la société Péliz Organisation proposait une programmation de haut vol.
 
Un Diego Ventura au sommet, encore tout auréolé de son triomphe de Méjanes le 14 juillet dernier.
 
stes18f
 
En effet, Ventura s'était octroyé son 6ème trophée permettant de fêter dignement la cinquantième édition du Rejon d'Or.
 
Opposés à deux toros de Jalabert bien présentés et trois des frères Gallon plus petits de trapío mais donnant beaucoup de jeu, c'est le 5ème (un Gallon) toréé por collera, qui fut le meilleur de la course et qui permit beaucoup aux deux cavaliers. Les exemplaires de la devise verte et noire furent très mobiles. Ceux de la devise blanche un peu plus réservés malgré leur noblesse.
 
Le Maestro de la Puebla partageait l'affiche avec Leonardo Hernández dans un mano à mano où régna l'esprit de compétition qu'il s'évertua à entretenir et à dominer.
 
dv01f
 
En plus des piliers de sa cuadra que sont Bronce, Fabuloso, Vélasquez ou Sueño, les aficionados ont pu apprécier et découvrir de futures stars : Joselito et Nectar de salida, mais également Nomado, Guero et Gitano aux banderilles. Avec ce dernier, il remit à l'honneur une suerte que l'on doit à Ginés Cartagena senior : on pourrait la nommer quiebro à l'envers. Une façon de se présenter face au toro pour un écart que l'on peut dire contraire : il s'agit d'aller sur la corne droite pour esquiver vers la gauche et clouer al violín.
 
L'émotion fut alors à son comble dans les gradins qui s'enflammèrent à plusieurs reprises. Ambiance particulièrement festive et vibrante qui s'étala tout au long de cette symbolique soirée.
 
lh01h
 
Leonardo commit quelques maladresses avec les fers longs face à son premier opposant. Le cavalier sut se ressaisir avec le sobrero notamment aux banderilles, mais toucha moins le public que son compagnon de cartel. Hernández sut marquer les esprits avec Sol, Enamorada, Estoque et autres chevaux de sa fidèle écurie.
 
Les forcados amadores d'Alcochete réalisèrent de belles pegas réussies aux premières tentatives. La noblesse des toros leur facilita la tâche avec des charges droites et franches sans coup de tête, poussant pour certains le groupe jusqu'aux planches.
 
forc01h
 
Arènes quasiment pleines. Nocha Magique titrait le blog de Diego Ventura…
 
 Freddy Porte - Photos : Tony Inacio
 
Rappel...
 
stes18g
 
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 

cer16aff.jpg

bay20aff

arl14b_-_aff.jpg