Mardi 04 Octobre 2022
CHÂTEAURENARD
Mardi, 09 Août 2022
chat09ph
 
Sortie a hombros d’Antonio Ferrera et Clemente qui ont coupé deux et trois oreilles aux toros de San Sebastian, de Gilles et Mathieu Vangelisti…
Arènes remplies aux 4/5, soleil. Deux toros de Los Espartales, le premier étant invalidé par une farpa de côté, très bon le second, et quatre de San Sebastian affichant une belle noblesse la plupart, mais aussi un manque de forces plus ou moins prononcé.
chat09h
 
Avant la course, il a été rendu hommage au micro à Marie-José Rossi, l’épouse de l’organisateur Christian Rossi, décédé dans l’année. A son intention, à l’issue du paseo, une minute d’applaudissements lui a été dédiée. 
Diego Ventura : silence et oreille.
Antonio Ferrera : oreille et oreille.
Clemente : oreille et deux oreilles.
dv09h
 
Diego Ventura semblait bien décidé à mettre le feu d’emblée, mais la pose malencontreuse d’une farpa a quelque peu refroidi ses ardeurs… et celle de son opposant ! Plus tard, il donna le change par son professionnalisme, mais il lui a été difficile de transmettre, la conclusion n’arrangeant rien. Premier passage avec Néctar, Vivaldi, Gitano et Güero. Ce fut toutefois plus enlevé à son second, avec lequel il se livra à fond sur plusieurs passages virevoltants, jusqu’à des banderilles à deux mains sans la bride ! Las, le protégé de Cristina Sánchez pincha à la fin un triomphe qui lui tendait les bras… Passages avec Joselito, Sueño, Nazari, Bronce, et Güero.
Plus tard, sera publié la reseña du spécialiste Freddy Porte… 
af09h
 
Antonio Ferrera a suffisamment de métier pour se sortir de toutes les situations et ce jour, face à un premier adversaire noble mais juste de forces, il imprima une cadence mesurée, à mi-hauteur, et pour cause, composant la figure et concluant par entière, le tout lui valant un premier trophée. Après un bref puyazo puis une pétition du populo pour le voir banderiller à laquelle il n’accéda pas, Antonio brinda à Christian Rossi une faena en demi-teinte, encore ponctuée d’une entière… et d’une autre oreille. Ben voyons, comme dirait l'autre...
clem rossi09h
 
Clemente arrivait tout auréolé de son triomphe saintois et s’illustra de suite par capoteo aussi varié qu’harmonieux. Le ton était donné et on allait retrouver plus tard cette suavité et cette justesse dans les mouvements qui allaient enchanter l’assistance. Bon puyazo de Sofiane puis frayeur pour Marco Leal qui se fit accrocher par la manche au sortir d’une paire de banderilles, l’Arlésien se reprenant bien illico. Brindis à Christian Rossi et début templé au son d’Opera Flamenca, la suite s’avérant précautionneuse à cause de nouveau de forces un peu justes.
 
clem09h
 
Mais Clément sut toutefois donner de l’allure à ses gestes et après entière au troisième envoi, il pouvait recueillir le premier fruit de son labeur. Avec l’ultime, pique rectifiée avant bon second tercio puis brindis au respectable, avant que le bicho ne soit cité de très loin. A partie de là, s’ensuivirent plusieurs tandas bien cadencées, accompagnées par la Concha Flamenca et étalant profondeur et inspiration, Clemente confirmant avec deux oreilles supplémentaires qu’il est dans un bon moment et qu’il mériterait d’être davantage pris en compte par les empresas. Ojalá…
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 ist30aff