Mercredi 07 Décembre 2022
PATRICE
Samedi, 13 Août 2022
benia13ph
 
Benia de Onís…
 
 Le festival du fromage de Gamonéu, la mole del Cornión.
 
La bergerie de Belbin.
 
 
 Loin de Sierpes, de la Plaza Mayor.
 
De Triana.
 
 
 Nous sommes dans les Asturies.
 
Dans la paroisse de Benia sur Onís.
 
 
 Gijón est à 98 km.
 
Covadonga à 11.
 
 
 Cangas de Onís à 15
 
Playas de Llanes à 23.
 
 
 Senda del Cares pareil.
 
Et à 88 km, Oviedo.
 
 
Là ou le 5 octobre 1934.
 
Fut proclamée la République socialiste asturienne.
 
 
 Réprimée par le «Tercio» et les troupes coloniales.
 
Commandées par Franco.
 
 
 Oviedo.
 
Et sa plaza de toros fermée depuis le 21 septembre 2007.
 
 
 Y no hay toros.
 
En Gijón.
 
 
 Benia sur Onís, Bobia.
 
La Robellada
 
 
 Loin de la « Cervecería Alemana », du «Colón»
 
Ou de l’« Ercilla ».
 
 
 Nous sommes à 220 m d’altitude.
 
Et la paroisse compte moins de 400 habitants.
 
 
 La grotte de l’Ours, une nature vierge.
 
Y attirent les randonneurs et les groupes LGBT.
 
 
 Les légions romaines y sont passées.
 
Et ses habitants se sont affrontés à l’émir de Cordoue.
 
 
 Nada más.
 
 
 Jamais n’y fut donné.
 
Un spectacle de toros.
 
 
 Or.
 
Pour la première fois.
 
 
 Le samedi 20 août 2022.
 
S’y déroulera l’unique festival de l’année.
 
 
 De tout le Principado.
 
Des Asturies.
 
 
 Les toros et novillos seront.
 
De Fermín Bohórquez.
 
 
 Et Andy Cartagena, Isaac Fonseca et Daniel Medina.
 
Y feront le paseo dans une portative.
 
 
 Pour y aller.
 
Facile.
 
Depuis Gijón, la A-8 jusqu’à Posada de Llanes, puis la AS115 direction Picos de Europa et au rond-point de la Rebollada la AS114 jusqu’à Benia de Onís.
 
 
Et Depuis Oviedo, la N634 jusqu’à Arriondas, puis suivre la route vers Cangas de Onís et de là, la AS114jusqu’à Benia.
 
 
Une route.
 
Pour une belle aventure.
 
 
 Je ne sais pas pourquoi.
 
Ça me tente.
 
Patrice Quiot
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels