Mercredi 07 Décembre 2022
PATRICE
Dimanche, 14 Août 2022
dl14ph
 
Daniel et « Sardinero»…
 
A Dax le 13 août.
 
Daniel était en blanc.
 
 
 
Beaucoup.
 
L’étaient.
 
 
 
Du blanc
 
«Sardinero» en portait aussi.
 
 
 
Bragado.
 
Ça s’appelle.
 
 
 
Public.
 
Torero.
 
 
 
Y toro.
 
A compás.
 
 
 
Tout.
 
Fut grand.
 
 
 
Mais.
 
C’est au sixième.
 
 
 
Beaucoup.
 
Sur la dextre.
 
 
 
Mais surtout.
 
Sur la zurda.
 
 
 
Que la chose.
 
Eut lieu.
 
 
 
Doux.
 
Le cite.
 
 
 
Légèrement.
 
Fuera de cacho.
 
 
 
Pour ne pas trop obliger.
 
Le noir et blanc.
 
 
 
Qui avait.
 
Une délicatesse.
 
 
 
A
 
Préserver intacte.
 
 
 
Le toque.
 
Incite.
 
 
 
Et « Sardinero »
 
Répond à l’invitation.
 
 
 
Les pieds d’airain.
 
Comme racines.
 
 
 
La jambe contraire.
 
Comme un oukase.
 
 
 
L’épaule.
 
Basse.
 
 
 
La ceinture.
 
Comme une houle.
 
 
 
La cambrure
 
De la grâce.
 
 
 
Et le poignet.
 
De Daniel.
 
 
 
A la souplesse.
 
Serpentine.
 
 
 
Font.
 
Le reste
 
 
 
Imposent.
 
Sans imposer.
 
 
 
Dirigent.
 
Sans contraindre.
 
 
 
En douceur.
 
De fer.
 
 
 
Et légèreté.
 
De plomb.
 
 
 
Pour marquer.
 
La noblesse.
 
 
 
D’une intelligente.
 
Obéissance.
 
 
 
En inscrivant.
 
Des trajectoires.
 
 
 
Celles.
 
De la race.
 
 
 
Celles.
 
Du toreo.
 
 
 
Celles.
 
De la grandeur.
 
 
 
Dans un espace.
 
Réduit.
 
 
 
Aux seuls confins.
 
Du plaisir.
 
 
 
«Sardinero».
 
A compris.
 
 
 
Et livre.
 
Tout.
 
 
 
Daniel.
 
Aussi.
 
 
 
Un abandon.
 
Parallèle.
 
 
 
Mozart.
 
Dirigeant Karl Böhm.
 
 
 
Sans concession.
 
Dans la manière.
 
 
 
Sans rupture.
 
Dans la scansion.
 
 
 
Chateaubriand.
 
Lisant Le Clézio.
 
 
 
Avec le rouge.
 
Du sang de «Sardinero».
 
 
 
Sur le blanc.
 
De la taleguilla de Daniel.
 
 
 
A.
 
L’unisson.
 
 
 
Des chemises.
 
Et des foulards.
 
 
 
De Dax.
 
En fête.
 
 
 
Qui a pardonné.
 
La vie à «Sardinero»..
 
 
 
Et qui aurait aimé porter Daniel.
 
Au-delà de l’Adour.
 
 
 
Qui en basque.
 
Veut aussi dire destin.
 
 
 
Dans les couleurs.
 
De cet arc en ciel de fin d’après-midi.
 
 
 
Qui illuminera à jamais.
 
Une tarde d’immortalité.
 
 
 
Datos
 
13/08/2022
 
Plaza de toros de Dax (Francia). Cuarta de Feria. Lleno de No hay billetes. Toros de La Quinta, de excelente juego salvo el tercero. Cuarto y quinto premiados con la vuelta al ruedo. El sexto, indultado
 
DANIEL LUQUE, en solitario, oreja, ovación, silencio, dos orejas, dos oreja y rabo y dos orejas y rabo simbólicos.
 
Daniel Ruffo Luque né le 21 novembre 1989 à Gerena (Espagne, province de Séville).
 
Débuts en novillada avec picadors : Cortes de la Frontera (province de Málaga) le 19 mars 2005, aux côtés de Roque Garijo et Javier Bernal. Toros de Soto de la Fuente. Daniel coupe quatre oreilles et deux queues.
 
Présentation à Madrid : 23 juillet 2006, aux côtés de Emilio de Justo et Salvador Fuentes. Toros de Buenavista.
 
Alternative : Nîmes (Gard) le 24 mai 2007. Parrain « El Juli », témoin Sébastien Castella, toros de El Pilar. 1 oreille + 1 oreille.
 
Confirmation à Madrid : le 5 juin 2008. Parrain Javier Conde, témoin José Tomás. Silence + ovation.
 
5ème de l’escalafón 2022 avec 24 corridas, 45 oreilles et trois rabos à ce jour.
 
- La Quinta : En  1988, l’ex-rejoneador Álvaro Conradi reprend le second fer de la famille Buendía : “La Quinta”, qu’il marque depuis 1992 du vieux sceau de son homonyme Carlos Conradi.
 
Il entreprend alors un profond travail de sélection pour retrouver le type et la caste des Buendía. Durant cette période, Álvaro s'est contraint à ne faire lidier que des novilladas.
 
Petit à petit, sa sélection porte ses fruits et l'élevage se forge une solide réputation, en particulier à Madrid, avant le retour à la corrida en 2003. Depuis, la devise fait lidier avec succès chaque année une trentaine de toros. Même si l’irrégularité reste présente, il ne se passe pas une temporada sans qu’un toro de La Quinta ne marque l’afición.
 
Ancienneté : 18 Avril 1881
 
Devise : Encarnada et Jaune
 
Senal : Orejisana
 
Propriétaire : Álvaro Martínez Conradi
 
Gérant : Álvaro Martínez Conradi
 
Fincas : “El Molino” - “Dehesa Las Piedras” Constantina • “Fuen La Higuera”  Hornachuelos • “Fente Merino”  Lora del Río • "El Turuñuelo-Majadas Altas"  Peñaflor •
 
Patrice Quiot
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels