Mardi 04 Octobre 2022
ARLES
Lundi, 12 Septembre 2022
arl11ph3
 
Rassemblement en faveur de nos cultures régionales et nos traditions…  
 
Samedi dernier, avant la corrida goyesque, plusieurs personnalités se sont adressées aux aficionados sur le parvis des arènes pour affirmer leur soutien à leur passion commune, la tauromachie, si menacée ces temps-ci, comme d’ailleurs pas mal d’autres traditions régionales.
 
Sur l’estrade, on a pu écouter Renaud Muselier, Président de PACA, Patrick de Carolis, maire d’Arles, ainsi que notamment la Reine d'Arles et Thomas Pagnon, président des Jeunes de Provence…
 
Ci-dessous, l’intervention de Patrick de Carolis…
 
À l’invitation de l’Union Jeunes de Provence et du Languedoc pour la défense de nos traditions, j’étais heureux d’intervenir devant nos magnifiques arènes d’Arles. 
 
Aux côtés du Président de la Région SUD, Renaud Muselier et de nombreux élus locaux, j’ai défendu notre liberté. La liberté d’apprécier ou non certaines cultures. La liberté de perpétuer nos traditions. 
 
Ensemble, nous refusons que notre Pays soit aseptisé, nous refusons que certains imposent leurs interdictions au mépris de pratiques plus que centenaires qui font vivre des milliers de personnes. 
 
Car oui, les tauromachies (et j’inclus la course camarguaise) sont au cœur de tout un écosystème : 
 
L’élevage tout d’abord. Qui imagine l’avenir de notre territoire sans taureaux ? Cette agriculture bovine est une chance pour notre environnement. Elle offre une vie extraordinaire aux animaux, élevés en liberté quasi-totale, et créé de nombreux emplois. 
 
La fête ensuite. À #Arles, nos 2 ferias annuelles engendrent environ 12 Millions d’Euros de retombées économiques. Comment feraient, les plus de 60 villes taurines françaises sans ces mannes financières importantes ? 
 
D’un point de vue social, enfin. Car les tauromachies offrent parfois des chemins de vie extraordinaires, via les écoles taurines notamment. Elles sont vecteurs de lien social et d’éducation. 
 
Nous disons donc NON à ceux qui voudraient nous imposer leur « bien-pensance » et nous faire passer pour des barbares sans cœur. 
 
Et nous disons OUI à nos éleveurs, OUI à l’environnement et OUI à nos traditions…
 
nim12manif
 
A noter que samedi prochain, après Dax et Arles, c’est Nîmes qui prendra le relais avec un grand rassemblement sur le parvis des arènes à 15h45, autour de la statue de Nimeño II, à l’appel de nombreuses organisations…
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 ist30aff