Mardi 04 Octobre 2022
NÎMES
Vendredi, 16 Septembre 2022
rafi16ph
 
Sortie a hombros de Rafi par la porte des cuadrillas pour avoir obtenu les deux oreilles d’un Margé de vuelta…
 
Temps capricieux, jusqu’à frisquet sur la fin. Environ 4000 personnes. Six toros de Margé bien présentés, donnant un jeu varié, les 2 et 3 crédités de la vuelta.
 
vuelta margé16 Copie
 
Leo Valdez : saluts et silence.
 
Adrien Salenc : oreille puis saluts depuis les planches.
 
El Rafi : deux oreilles puis silence.
 
lv16g
 
Leo Valadez est venu confirmer son alternative et la vérité oblige à écrire qu’on ne l’a pas vu sous son meilleur jour. Récemment blessé, il n’a pas donné l’air d’être trop dans son assiette, ne banderillant pas et ne manifestant pas l’alegría qu’il a su mettre ailleurs dans son toreo, comme il l’avait fait notamment à Istres. A son premier, il brinda à son mentor César Pérez une faena débutée par doblones suaves avant d’exécuter plusieurs tandas méritoires, mais manquant quelque peu de transmission sur la fin, à l’image de son opposant. Entière au second envoi. Avec le cuarto, Leo ne put réussir le desquite à cause d’un bicho qui le laissa il est vrai sans grandes options, l’épée n’arrangeant rien.
 
as16h
 
Adrien Salenc afficha d’emblée son envie avec des capotazos dynamiques et après deux piques applaudies puis un brindis au respectable, il s’engagea dans un trasteo marqué par son entrega sur les deux ailes, avec toutefois davantage d’impact sur la zurda. Final par luquecinas puis entière qui libéra un trophée, avec mouchoir bleu pour le Margé. Il reçut ensuite le quinto par deux largas de rodillas et après deux rencontres, Adrien entreprit son adversaire qui ne l’aida guère avec sérieux, sans totalement parvenir à le faire humilier. Entière au troisième envoi.
 
rafi16h
 
El Rafi se distingua capote en mains sur la réception de son premier client qui allait se révéler par la suite manso con casta, Rafi se mettant à son avantage par zapopinas pour répondre à un quite de Valadez. Brindis à l’auditoire puis le Nîmois, vêtu de son costume d’alternative, démarra sa faena agenouillé avant de s’engager par superbes redondos templés et relâchés. A gauche, le Nîmois se mit encore à son avantage, provoquant des olés tombés des étagères qui en disait long sur la transmission de ses muletazos. Et comme il conclut d’une entière, deux mouchoirs tombèrent du palco, avec un prime un mouchoir bleu qui partagea les avis, pour un toro sans grande classe au cheval, mais qui par la suite, il est vrai, s’est avéré excellent dans la muleta de Rafi. Avec l’ultime, qui sortit seul du peto, brindis à Gilles et Mathieu Vangelisti d’une faena contrariée peut-être par une brise qui gagnait la piste. On ne retrouva pas vraiment le Rafi de son premier exercice, moins posé et plus mobile, mais on retiendra évidemment sa performance au tour précédent…
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 ist30aff