Vendredi 09 Décembre 2022
PATRICE
Jeudi, 29 Septembre 2022
mo29ph
Morante : Pour l’éternité (2)…
La faena débute.
En tablas.
Morante.
Presque plié en deux.
Sans perdre.
De terrain.
Pas.
Après pas.
Complètement.
Entregado.
Entièrement.
Possédé.
Va por ayudados.
Morante.
Un Bernard Palissy.
Brûlant ses meubles.
Pour.
Emailler.
Un molinete.
Comme un remate.
En forme.
De cep d’aramon.
Tordu.
De grâce.
Qu’il.
Donne.
Pour lui.
Pour Séville.
Et pour
El mundo entero.
« Derribado ».
Est flexible en début de passe.
Et presque arrêté.
En fin.
Un roseau.
Epineux et ingrat.
Auquel.
Dès la première série à droite.
Un muletazo.
Circulaire d’immortalité.
Qui finit.
En abandon.
Apprend.
Ce que sont les bonnes manières.
Morante.
Va au centre.
Pour y planter.
La faena.
« Por el izquierdo viene por dentro «Derribado».
Y embiste recto».
Lira-t-on.
Le lendemain.
Morante expose à droite.
Il donne tout.
Muleta devant.
Face à l’intempérie.
D’un « Derribado ».
Andando y mirando.
 mo29n
Enseñando las puntas.
Por delante.
Distance courte.
Un par un les muletazos à gauche.
La sortie.
A la hanche.
Un poème.
D’épopée.
Ecrit.
En alexandrins.
La plaza en pie.
Arranca la música.
A droite à nouveau.
Les passes comme les voiles.
De caravelle.
Et de galion.
Le bras droit à l’horizon du secret.
La main ouverte comme celle du Nazareno.
Le corps.
Comme une offrande au barbaresque.
A faire claudiquer le soleil.
Et sourire la lune.
Et les olés.
Qui sourdent dès le milieu des muletazos.
Comme le cri.
De la vigie apercevant la terre.
Fin à gauche.
De face.
Puis à droite encore.
Les pieds joints de fixité antique.
« La plaza una auténtica locura.
Gritos de ¡ Torero, torero !
Los sombreros.
En el ruedo. »
Morante.
Deux pochettes blanches flottant sur sa chaquetilla.
Entre a matar.
Avec la tranquillité d’un prélat.
Il pinche «Derribado».
Et sonne un avis.
Estocade desprendida.
Au troisième voyage.
Pétition d’oreille.
Que le président concède.
« Faena histórica, de rabo. »
Lira-t-on le lendemain…
Séville le 23 septembre 2022.
Morantissime Morante.
Pour l’éternité.
mo29p
 
Datos  
- 23/09/2022.
Plaza de toros de La Real Maestranza de Caballería de Sevilla.
 Primera de la Feria de San Miguel.
 Tres cuartos de entrada.  
 Toros de Hnos. García Jiménez y Olga Jiménez (6º),
MORANTE DE LA PUEBLA : ovación y oreja tras aviso.
JUAN ORTEGA : silencio y silencio.
TOMÁS RUFO : ovación y silencio.
Incidencias: Los banderilleros Sergio Blasco y Fernando Sánchez se desmonteraron tras parear al tercero.
Al finalizar el festejo, la hija de José Antonio Carretero le cortó la coleta al banderillero en presencia de Tomás Rufo.
« Pour l’éternité » : Une de «L’Équipe» le lendemain de la victoire de l’équipe de France de football remportant la 16e Coupe du Monde en battant le Brésil (3-0), le 12/07/1998...
Patrice Quiot
(Photos : Maestranza)
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels