Samedi 26 Novembre 2022
PATRICE
Mardi, 18 Octobre 2022
ft18ph
 
Innommable et immangeable…
 
Mayonnaise.
 
Sur frites.
 
Paseo.
 
En chica-yéyé.
 
 
 
Fromage fondu.
 
Sur jambon.
 
Véronique.
 
De food-truck.
 
 
 
Carton.
 
Tâché de gras.
 
Demie.
 
En huile de friteuse.
 
 
 
Salade Caesar.
 
Veggie.
 
Chicuelina.
 
En kebab.
 
 
 
Burger.
 
Triple bacon.
 
Puyazo.
 
En bun moelleux et sésame.
 
 
 
Sandwich.
 
Américain.
 
Quite.
 
En burrito.
 
 
 
Enchilada.
 
Peppers.
 
Banderille.
 
En laitue flétrie.
 
 
 
Panini.
 
Chorizo, origan.
 
Brindis.
 
En tomate concombre.
 
 
 
Steak haché.
 
Oignons confits.
 
Derechazo.
 
En mozzarella.
 
 
 
Lard grillé.
 
Sauce au miel.
 
Naturelle.
 
En pain pavot, thon et crème fraîche.
 
 
 
Nuggets.
 
Cheddar.
 
Passe de poitrine.
 
En fish fingers burrata.
 
 
 
Surimi.
 
Œuf dur.
 
Remate.
 
En Coca 33cl.
 
 
 
Pepperoni.
 
Oignons.
 
Musique.
 
En spicy beans.
 
 
 
Sauce ranch maison.
 
Ou barbecue (au choix).
 
Adorno.
 
En caramel cake.
 
 
 
BBQ beef.
 
Kiwi.
 
Estocade.
 
En coleslaw.
 
 
 
Cranberry.
 
Donut.
 
Oreille.
 
En Ice chocolate
 
 
 
Waffle ice cream
 
Apple pie.
 
Vuelta.
 
En smoothie banane.
 
 
 
Une aberration.
 
Du goût.
 
 
 
Et un fake.
 
Du vrai.
 
 
 
Une pizza.
 
A l’ananas.
 
Comme substitut.
 
D’un voyage à Hawaï.
 
 
 
Des banderilles.
 
Con la boca.
 
Comme ersatz.
 
De capotazos vides de sens.
 
 
 
Un brownie.
 
En pépites.
 
Et un milk-shake.
 
A la mangue.
 
 
 
Pour finir.
 
De séduire.
 
La bimbo.
 
Draguée en boîte de nuit.
 
 
 
Comme un coup d’épée.
 
En wrap de poulet.
 
Pour conclure.
 
Un trasteo de misère en bagel healthy.
 
 
 
Une ragougnasse d’exotisme.
 
Pour12 €.
 
Une balade en pédalo.
 
Pour le gratuit de soixante-cinq mauvaises passes.
 
 
 
Des marchands du temple.
 
En gants de plastique.
 
Pour vendre.
 
Des saveurs de barbarie.
 
 
 
Des toreros.
 
De bimbeloterie.
 
Pour donner à voir.
 
Un clinquant de camelote.
 
 
 
Un chaland.
 
En file indienne.
 
Pour bâfrer.
 
Des symboles.
 
 
 
Et un public.
 
Debout.
 
A se satisfaire.
 
De rata.
 
 
 
Pitance.
 
De marchandising.
 
Dans.
 
Les deux cas.
 
 
 
L’innommable.
 
Et l’immangeable.
 
L’inutile.
 
Et le vulgaire.
 
 
 
De la junk food.
 
Et du mauvais toreo.
 
Datos 
 
La junk-food est conçue de telle sorte à booster le goût et la saveur des aliments. Grâce à cela, le cerveau a l'impression de manger un aliment résolument nouveau, ce qui lui donne envie de renouveler l'opération. 
 
Dito pour le mauvais toreo.
 
Patrice Quiot
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels