Samedi 26 Novembre 2022
MÉJANES
Vendredi, 21 Octobre 2022
ms21ph
 
Rencontre avec Marc Serrano pour évoquer la journée solidaire « Un toro pour un rêve d’enfant » du dimanche 30 octobre…
 
« Cette journée taurine a été montée avec comme bénéficiaires pour moitié les services de pédiatrie des hôpitaux de Nîmes et Arles. Elle est organisée par l’association « Un toro pour un rêve d’enfant » dont le nom évoque le toro par rapport à l’investissement de tous les éleveurs pour la cause des enfants malades, tous les toros étant offerts.
 
mej05h
 
Et un rêve d’enfants car l’argent récolté depuis une dizaine d’année lors de festivals caritatifs a servi parfois à financer leurs rêves, ainsi qu’à aider à leur bien-être et à soutenir les familles. Dans le désir de certains de devenir torero, on a voulu aussi mettre les jeunes des écoles taurines en avant et par rapport aux attaques et menaces qu’on subit actuellement, je pense que vouloir préserver ces rêves est quelque chose d’important.
 
Dans le détail, la journée commencera à 10h30 par un Bolsín taurin avec trois vaches de la ganadería El Campo qui seront lidiées par des élèves de diverses écoles taurines. Je précise qu’à l’issue de ce Bolsín, il sera procédé à un vote du public avec les tickets du matin et ce sont donc les gens qui désigneront le vainqueur qui sera invité à lidier un toro lors du festival de l’après-midi !
 
mej21m
 
L’idée était de faire venir des élèves des principales écoles taurines auxquelles j’ai voulu ajouter la Catalogne car je pense que c’est important de les aider à exister, d’autant plus que l’attaque dans cette région a commencé par la prohibition aux moins de seize ans. C’est donc un geste pour les aider à sortir de l’isolement.
 
Ensuite, l’apéro et le repas se dérouleront en face des arènes, à la Bergerie. Le repas est sur inscription, avec un nombre de places limité et à ce propos, vu l’avancement des réservations, il est prudent de ne pas trop tarder...
 
ms21h
 
Puis aura lieu dans les arènes le moment fort de la journée avec le festival où il est bon de préciser que ganaderos, toreros, cuadrillas viennent à titre gratuit. Il y a sept toros sur l’affiche pour six postes car on en a pris un comme sobrero, mais s’il ne sort pas, on fera à la fin quelque chose avec. Surprise !
 
Au cartel, il y aura un jeune rejoneador mexicain, Cuauhtémoc Ayala que j’ai connu dans son pays et qui est déjà venu une fois en France, cet été à Lunel, pour une corrida portugaise. On est à Méjanes, un endroit très imprégné par les chevaux, d’où cette volonté de démarrer avec un cavalier.
 
Ensuite, à pied, on aura Uceda Leal, un torero confirmé qui a brillé cette année à deux reprises à Las Ventas. On ne le voit pas souvent par chez nous, et ce sera donc l’occasion de lui permettre d’étaler sa maestría aux côtés de moi-même car c’est une œuvre qui me tient à cœur. Mais aussi de Gómez del Pilar pour qui c’est un peu la même histoire, que j’ai vu positivement à Madrid et qui a pas mal de relations dans le coin, et enfin Lalo qui est dans un bon moment, qui vit en grande partie aux Saintes-Maries-de-la-Mer, pas loin de Méjanes, et qui a aussi son ambiance…
 
ms21k
 
Le parrain de la journée est l’architecte Rudy Ricciotti qui avait notamment décoré les arènes d’Arles pour une goyesque en 2013, l’idée étant de mettre en avant chaque année une personnalité qui défend la tauromachie et qui a un rayonnement national et même international par rapport à sa profession et son œuvre.
 
La partie décoration sera à charge de Stanislas Blohorn qui a un concept de décoration de la zone du Vaccarès avec des œuvres d’art, dans une connotation artistique pour laquelle il désire impliquer des plasticiens. L’idée est sympa et la réalisation ne le sera certainement pas moins…
 
Enfin, en ouverture du festival, le comédien Yannis Ezziadi prononcera un discours. Je trouve que ce qu’il fait est très honorable car il ne se cache pas et prononce devant les médias ou un public des paroles fortes pour la défense de la tauromachie. Yannis interviendra au micro juste avant le paseo et après, il présentera Rudy… 
 
D’ores et déjà, je tiens à remercier Michèle Ricard pour nous permettre d’organiser cette journée en ce lieu, ainsi que la famille Guillot qui en sont les gérants. Dans le même ordre d'idée, merci aussi au plasticien Diego Ramos qui a tenu à offrir le tableau qui illustre l'affiche, une manière fort sympathique de participer au caractère solidaire de cette journée.
 
Je tiens à ajouter que si ce festival a pu s’organiser, c’est aussi grâce à un partenariat d’entreprises ou à des particuliers qui ont fait des dons, ce qui est d’ailleurs toujours possible. Pour cela, utiliser les coordonnées mentionnées plus bas…
 
 
Enfin, en ce qui me concerne, ça me fait plaisir de venir toréer en ce lieu ce festival car lorsque j’étais plus jeune, je me souviens d’avoir vu notamment Jaime Ostos dans cette plaza ! C’est dire…
 
Après le festival, il est prévu une soirée bodega au restaurant, donc les gens qui veulent passer un peu plus de temps avec les protagonistes trouveront là le moyen de finir la saison taurine tous ensemble !»
 
Renseignements utiles
 
Tarif
 
Tout compris : Bolsín, repas et festival : 50€
 
Festival : 25€
 
Bolsín : 5€
 
Repas : 25€ 
 
 
mej21k
 
Voir la vidéo de présentation avec Marc Serrano, la ganadera Dominique Cuillé,  Stanislas Blohorn et le trésorier de l’association David Andreu. 
 
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels