Jeudi 02 Février 2023
PAREJO
Mercredi, 30 Novembre 2022
cp30ph
Tomas Cerqueira a dressé le bilan de la saison 2022 de Christian Parejo et a livré les premiers éléments de ce que devrait être sa temporada 2023…
Après avoir évoqué hier l’entrée de César « El Quitos » à l’école taurine de Béziers dont Tomas est le directeur, au tour aujourd’hui de son protégé Christian Parejo… 
cp05h
 
« 2022 a représenté la temporada qu’on a voulue. Le but, c’était d’aller dans beaucoup d’endroits, sans aller pour autant dans les plus grandes arènes espagnoles, comme Séville ou Madrid.
cp19h
 
Arriver à toréer vingt-quatre novilladas en étant un apoderado indépendant, seulement par les mérites du torero, ses triomphes et mes contacts, et aller de la manière la plus digne possible, c’est quelque chose de très satisfaisant, pour moi en tant qu’apoderado et pour Christian en tant que torero.
cp30g
 
On a suivi un chemin depuis la novillada sans picadors qui a été peut-être le plus difficile, mais le plus vrai, et je crois qu’à l’heure actuelle on a la récompense. Ce n’est jamais facile, pour personne et encore moins pour nous, mais Christian parvient chaque fois à afficher sa personnalité, montrant qu’il est capable d’avoir une certaine régularité, chose que je ne pouvais pas trop savoir avant à cause du Covid.
cp30x
 
Il avait marqué les esprits avec vingt novilladas non piquées en 2019, en triomphant la plupart du temps, mais à présent en piquée, il a fait la preuve qu’il était capable de toréer plus de vingt courses.
 cp30i
 
L’hiver est très important, c’est le moment où l’on change le plus de choses et où l’évolution se produit, mais là où elle est reflétée, c’est pendant l’été. Effectivement, le torero qu’était Christian le 1er mars et celui qu’il était fin septembre à Arnedo, c’était le jour et la nuit sur le plan artistique et technique, tout en gardant le courage qu’il a toujours eu ! 
tc30a
 
On n’est pas forcément toujours d’accord avec toutes les chroniques, mais les médias sont importants. Pour la plupart, elles sont le reflet des prestations de Christian et je n’ai pas à m’en plaindre, d’autant plus que c’est un vecteur important par rapport à la répercussion de ses résultats.
cp15f
 
En ce qui concerne son futur proche, 2023 sera marquée par son alternative. C’est une certitude et un but que veut la logique de sa carrière. On veut y aller avec le plus de force possible et pour ça, je vais tout faire pour qu’il soit avant à Madrid, Séville, Valencia, Nîmes… et d’autres grandes arènes, françaises comme espagnoles et peut être même sud-américaines. Tout ça pour arriver à l’alternative avec un nom consolidé dans l’escalafón des novilleros qui l’amènerait à être un nom chez les nouveaux matadors. Au sujet de Sébastien Castella, ce que je peux dire, c’est que c’est évidemment un désir de notre part… »
cp30h
 
Le dimanche 27 novembre à Arganda del Rey, Christian Parejo a été distingué par le prix à la faena la plus artistique de la feria 2022. Son apoderado Tomas Cerqueira l’a représenté pour recevoir cette distinction. Enhorabuena…