Mercredi 08 Février 2023
PATRICE
Samedi, 21 Janvier 2023
pq20ph
 
Pedro Jorge Marques : Dentiste, «hermano» et apoderado de Morante de la Puebla…
 
D’apparence timide, aux manières exquises, il correspond peu à l’image traditionnelle du taurino espagnol.
 
Il s’appelle Pedro Jorge Marques, est portugais, dentiste, a 37 ans, est ami intime du torero et son agent depuis le printemps de l’année dernière.
 
Pedro Jorge est né à Marinha Grande, une ville du centre-nord du Portugal, connue pour sa puissante industrie du verre depuis le XVIIIe siècle, industrie à laquelle sa famille a été liée.
 
Très loin du monde de la tauromachie.
 
Peut-être influencé par son grand-père paternel, le seul aficionado de la famille, Pedro Jorge découvre enfant la tauromachie dans une ville bastion du Parti communiste portugais.
 
A l’âge de onze ans, Pedro Jorge convainc ses parents de prendre l’avion et de se rendre à Madrid, où le 20 octobre 1996 a lieu un festival à Las Ventas.
 
Morante de la Puebla y triomphe.
 
L’année suivante, la famille se rend à Séville.
 
Pedro Jorge rencontre le torero et ses parents à l’Hôtel Colón, et...
 
PJM parle lentement avec l’accent de son pays d’origine :
 
« Les caí en gracia », dit Pedro Jorge « Je ne parlais pas espagnol, mais ses parents m’ont montré de l’affection et m’ont encouragé à revenir. Et c’est ainsi que, petit à petit, les voyages à Séville se sont intensifiés, beaucoup d’entre eux en bus depuis Lisbonne, et il est arrivé un moment où je voyageais tous les week-ends. »
 
En même temps, Pedro Jorge, bon élève passionné par les mathématiques, la physique et la chimie, commence une carrière dans la biologie avant de changer de cap et devenir dentiste, métier qu’il a exercé pendant douze ans dans son pays.
 
L’amitié avec Morante s’intensifie.
 
Il vit avec lui ses différentes étapes personnelles et taurines à tel point que le propre père de Pedro Jorge lui recommande de quitter son emploi au Portugal en raison de l’impossibilité de s’occuper de ses patients.
 
« Nous entretenons une relation familiale. J’ai été très bien accueilli par sa famille, et en fait j’habite à l’étage dans la maison de sa mère. Nous sommes deux personnages différents, mais nous ne faisons rien l’un sans l’autre. »
 
Morante lui ouvre une clinique dentaire à La Puebla.
 
Et Pedro Jorge accompagne Morante dans ses voyages professionnels.
 
Une amitié étroite qui fait de Pedro Jorge l’agent du torero pour la saison 2022, la plus intense et la plus surprenante de Morante.
 
Pedro Jorge raconte :
 
José Antonio ha lidiado 100 corridas, pero se podía haber anunciado en 160. 
 
Hubo un momento en que teníamos apalabradas 116.
 
El teléfono no dejaba de sonar. Ha sido una locura. Ha habido una auténtica competencia entre empresas y ayuntamientos para que Morante estuviera en sus ferias.
 
Creo que fue el pasado 9 de mayo”, continúa, “un día en el que pude cerrar la contratación de 21 corridas de toros en condiciones muy apetecibles; fue algo curioso que yo mismo desconocía: era tal la demanda, que hubo municipios dispuestos a aumentar su aportación a la empresa organizadora con tal de que Morante se anunciara en sus carteles. Y la experiencia ha sido muy bonita porque la gente quería ver al torero y por el inmenso cariño y respeto que nos han demostrado allí donde hemos estado.
 
Ha habido una auténtica competencia entre empresas y ayuntamientos para que Morante estuviera en sus ferias. ».
 
mo26g
 
Entrevista :
 
Aviez-vous déjà pensé que vous pourriez devenir le mandataire de Morante ?
 
Non, bien qu’en toute vérité, j’ai senti que ça pourrait se produire. Il me demandait de plus en plus mon opinion, et plusieurs fois j’ai servi d’intermédiaire entre lui et ses représentants.
 
Et le moment de vérité est arrivé en mai 2021, lors de la San Isidro qui s’est déroulée à Vistalegre. Morante a rompu avec Matilla et il a annoncé qu’il dirigerait lui-même sa carrière.
 
J’ai d’abord refusé d’être son mandataire, mais il m’a encouragé à accepter ; en retour, j’ai demandé à José Antonio de ne pas m’annoncer comme tel, et que tout se fasse d’une façon naturelle, explique Marques, Mais je suis également clair en disant que je me retirerai si un jour il y a un problème qui pourrait affecter notre amitié. 
 
¿ Es difícil ser apoderado de Morante de la Puebla ?
 
No. A José Antonio le gusta mucho el equilibrio, el sentido común ; y los planteamientos claros y transparentes. ¿Qué tiene de especial ? Que pretende que cada corrida sea un acontecimiento, y tiene un sumo cuidado con todos los detalles, desde el traje para la ocasión, - creo recordar que ha estrenado 10 esta temporada -, la decoración de la plaza, la altura de las tablas, el estado del ruedo.
 
L’état du ruedo semble souvent l’inquiéter.
 
José Antonio sait que sa dureté ou sa douceur excessive influencent négativement le comportement du toro. 
 
En fait, nous voyageons avec une « grada » (un instrument pour niveler le terrain), et je suis chargé de contrôler que l’albero ou le sable n’est pas un obstacle au triomphe du torero. 
 
Morante est-il un homme maniaque ?
 
Pas du tout. C’est drôle, mais il n’est pas du tout difficile à propos du choix des toros Nous avons un veedor, Alberto Encinas, très travailleur et sensé, en qui nous avons pleinement confiance. José Antonio no es severo porque está convencido de que el toro no se puede controlar.
 
Pedro Jorge précise que la saison prochaine sera très différente pour son torero, plus réduite en nombre de festejos, sans en préciser le nombre.
 
On sait déjà qu’il commencera le dimanche de Pâques à Séville, « plaza en la que se anunciará seis tardes, otras tres en Madrid, y lo que surja… »
 
Nous continuerons avec la diversité des encastes, poursuit-il, et Morante a un intérêt particulier à revitaliser les corridas concours où il y a une tradition et, surtout, à Jerez de la Frontera ; de la même manière, il continuera à se battre pour que la puya soit modifiée et adaptée comme celle utilisée en France, afin qu’elle produise moins de saignements et permette de faire briller la suerte de varas.
 
2022 a-t-elle été une saison financièrement satisfaisante ?
 
Oui, sans aucun doute, mais nous sommes toujours enclins à trouver l’équilibre. 
 
Ha habido tardes en las que la plaza no ha contado con la afluencia deseada, y no hemos tenido problemas en alcanzar un acuerdo.
 
Qu’y a-t-il de plus rentable : dentiste à La Puebla ou mandataire de Morante ?
 
La seconde, logiquement, et j’en suis très heureux ; que Morante m’ait fait confiance alors que sa carrière est la chose la plus importante pour lui. Cela me remplit d’une profonde fierté. 
 
Pedro Jorge Marques parle comme un « apoderado que conoce a su representado y los trucos del toreo ».
 
Mais insiste surtout sur le fait qu’il se soucie plus de l’ami que du torero :
 
José Antonio solo tiene una hermana, yo no soy hermano de sangre, pero sí somos amigos de verdad. Y eso es lo fundamental.
 
José Antonio n’a qu’une sœur, je ne suis pas un frère de sang, mais nous sommes de vrais amis. 
 
Et c’est la chose fondamentale, conclut-il.
 
Sources : Antonio Lorca/ « El Pais »/ 13/01/ 2023 .
 
 
Patrice Quiot