Mercredi 20 Novembre 2019
Grève
Mercredi, 06 Août 2014

Grève de la faim des novilleros colombiens…

Depuis la fermeture des arènes de Bogotá, les novilleros sont notamment privés du festival qui se donnait en été et qui constituait une opportunité en vue de la prochaine feria. Mais compte tenu de la politique anti-taurine du maire, Gustavo Petro, tout ceci est à présent caduc.

D’où la colère de ces novilleros qui se retrouvent sans débouchés et qui reprochent au maire de les laisser dans une situation délicate par méconnaissance de la tauromachie.

Parmi les soutiens, on notera, outre le syndicat des toreros et banderilleros colombiens, ce qui est la moindre des choses, celui de César Rincón, mais aussi Luis Bolívar et Sébastien Castella qui ont adressé un message dans une vidéo.

Enhorabuena à ces toreros, mais entre nous, tous ceux qui un jour ou l’autre ont toréé dans la Santamaría n’auraient-ils pas dû eux aussi être solidaires ? Je suis peut-être idiot, ou naïf, mais ça aurait été la moindre des choses, non ?

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels